Actualités

Elections législatives 2017

 
Elections législatives 2017

Les élections législatives se tiendront les 11 et 18 juin prochains.

Le résultat du tirage au sort des candidats par circonscriptions à l'occasion du 1er tour des élections législatives a été effectué le 19 mai 2017, pour le retrouver cliquez ici :

Arrêté fixant la liste des candidats au premier tour des élections législatives du 11 juin 2017

Retrouver directement les informations utiles en cliquant ici

Accès à la base communale : informations pratiques par communes, élus et conseils municipaux, cartographie...

Pour information

L'Assemblée nationale forme, avec le Sénat, le Parlement de la Cinquième République française. Son rôle principal est de débattre, d'amender et de voter les lois. L'Assemblée nationale siège au palais Bourbon à Paris. Depuis 1986, elle compte 577 députés, élus au suffrage universel direct. Le scrutin, qui est uninominal majoritaire à deux tours, a lieu quelques semaines après l'élection du Président de la République. Les députés sont donc élus pour 5 ans, sauf si le Président de la République décide de dissoudre l'Assemblée nationale, qui dispose du pouvoir de provoquer des élections anticipées.

Tous les départements sont représentés par des députés. Leur nombre est déterminé en fonction de la population départementale. Des députés sont également élus par les citoyens des collectivités d’outre-mer ou ceux établis à l’étranger.

Le rôle des députés

Les députés ont une relation étroite avec leur circonscription d'élection, dont ils défendent les intérêts à Paris. Le député fait le lien entre la réalité quotidienne des Françaises et des Français et les grands centres de décision nationaux.

Chaque député peut s’inscrire ou s’apparenter à un groupe politique. Dans ce cadre, il peut plus facilement accomplir ses missions : déposer des propositions de texte, amender les lois en discussion, contrôler et questionner le Gouvernement. En choisissant de soutenir celui-ci au sein de la majorité ou, à l’inverse, de défendre les points de vue de l’opposition, en animant le débat politique dans sa circonscription, le député fait vivre la démocratie au quotidien.

Mais contrairement à une idée reçue, le député ne représente pas uniquement sa circonscription. Il détient un mandat national et représente donc la France entière. C’est en pensant aux intérêts de tous les Français, où qu’ils vivent, qu’il doit prendre ses décisions, notamment lors du vote des lois.

Les nouvelles règles de non-cumul des mandats

Les lois du 14 février 2014 interdisant le cumul des mandats élargissent, à compter des élections législatives de juin 2017, la liste des fonctions incompatibles avec le mandat de député.

Le mandat de député devient notamment incompatible avec les fonctions de maire, maire d’arrondissement, maire délégué, adjoint au maire, président et de vice-président des conseils régionaux, départementaux et des établissements de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre.

Un parlementaire ne peut plus choisir entre son mandat de parlementaire et son mandat local en cas de cumul. Il conserve le mandat le plus récemment acquis et il est démissionnaire d’office du mandat le plus ancien.

La loi précise par ailleurs qu’un député qui postule à un autre mandat est tenu de démissionner, avant l’élection, du mandat qu’il exerce.

Dossier de presse des élections législatives 2017 :

Dossier de presse élections législatives 2017