Entreprises, économie, emploi, finances publiques

Vigilances météorologiques - Risque CRUE Niveau Orange / Risque AVALANCHE - Niveaux 4/5

Le risque de CRUE des Gaves de Pau et d'Oloron, ainsi que sur dans les secteurs de Licq et de Mauléon s'accentue. Le département est classé en VIGILANCE ORANGE par Météo-France pour la saison.

Ce phénomène s'accompagne, du 19 février 2018 au mardi 20 février 2018 au soir au moins, d'un risque AVALANCHE sur l'ensemble de la chaîne pyrénéenne très fort.

> Voir l'article

Campagne « Prélèvement à la source »

 
 
Campagne « Prélèvement à la source »

À partir de janvier 2018, l'impôt sera prélevé à la source sur le salaire ou la retraite. Le calcul de l’impôt ne change pas. Tous les crédits et réductions d’impôt sont maintenus dans les mêmes conditions, y compris ceux liés aux services à la personne.

Le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu entrera en vigueur le 1er janvier 2018. Il vise à adapter le recouvrement de l'impôt aux événements de la vie, sans en modifier les règles de calcul.

Le prélèvement à la source permettra de supprimer le décalage d’un an entre la perception des revenus et leur imposition. Pour celles et ceux qui connaissent des changements de situation financière et familiale, l’impôt s’adaptera plus vite. Il est en œuvre dans la plupart des grands pays développés.

plus d'informations

Comment ça marche pour le contribuable ?

Le prélèvement à la source portera sur la majorité des revenus : les traitements et salaires, les pensions, les revenus de remplacement (allocations chômage notamment), les revenus des indépendants et les revenus fonciers. Que l’on soit salarié ou indépendant, actif ou retraité, ce mode de prélèvement des revenus les concerne.

Comment ça marche pour le collecteur ?

La direction générale des Finances publiques (DGFiP)  transmettra par voie dématérialisée le taux de prélèvement à appliquer aux revenus soumis au prélèvement à la source. Vous retiendrez le montant correspondant puis le reverserez le mois suivant au titre d'un mois (ou d'un trimestre pour les TPE) à l'administration fiscale.