Signature du premier protocole de participation citoyenne des Pyrénées-Atlantiques

 
Signature du premier protocole de participation citoyenne des Pyrénées-Atlantiques

Le jeudi 22 septembre 2016, à la mairie d'Anglet, Mme Catherine Séguin, sous-préfète de Bayonne, M. Claude Olive, maire d'Anglet et Mme Brigitte Pommereau, commissaire divisionnaire, directrice départementale de la sécurité publique, ont procédé à la signature du protocole établissant un dispositif de "participation citoyenne" sur la commune d'Anglet

Il s'agit du premier protocole de participation citoyenne signé dans le département des Pyrénées-Atlantiques.

Il concerne, dans un premier temps trois quartiers de la commune, les quartiers dits "des cinq cantons", de "Chassin" et de "la Rochefoucault".

Signature du protocle par Catherine Seguin, sous-préfete de Bayonne, Claude Olive, maire d'Anglet et la commissaire divisionnaire Brigitte Pommerreau, DDSPdirection départementale de la sécurité publique

Le projet trouve son origine dans une rencontre entre la collectivité et les services de l'État en charge de la sécurité.

Qu'est-ce-que le dispositif de la participation citoyenne ?

Le dispositif de la participation citoyenne s'inscrit dans le cadre d'une sécurité partagée. Il vise à impliquer les habitants qui connaissent parfaitement leur environnement urbain à lutter contre la délinquance de proximité et en particulier contre les cambriolages.

Il s'agit d'organiser la transmission et la remontée aux forces de l'ordre d'informations qu'ils peuvent recueillir sur le terrain. En aucun cas, il ne s'agit de se substituer à l'action des services de police et de gendarmerie.

Pourquoi ce dispositif ?

Parce qu'il renforce le contact et les échanges au sein du quartier. Ce concept participa autant à la sécurité qu'au renforcement du lien social entre les habitants.

La mise en œuvre de cette procédure permet de :

  • protéger, rassurer et informer la population
  • resserrer les liens sociaux et développer l'esprit civique
  • renforcer le tissu relationnel entre les habitants d'un même quartier
  • renforcer les liens police municipale/citoyen

Comment ça fonctionne ?

Le dispositif de participation citoyenne est encadré par un protocole, signé par le préfet (ou son représentant) et le maire de la commune. Il fixe les modalités pratiques, ainsi que les procédures de suivi, d'évaluation et de contrôle du dispositif participation citoyenne. Une charte d'engagements est signée entre le maire et les volontaires pour définir les limites de leur intervention et garantir le respect des droits et des libertés individuelles.

Une signalétique est mise en place aux entrées des quartiers pour informer les personnes mal intentionnées qu'elles pénètrent dans un domaine où les résidents sont vigilants et en relation avec les forces de l'ordre.

Quelles sont les missions exercées par les "référents-citoyens" ?

  • exercer des actes élémentaires de prévention concernant les logements momentanément vacants (ramassage du courrier, surveillance)
  • détecter les comportements suspects
  • signaler aux forces de l'ordre les faits anormaux (dégradations, incivilités, présence de véhicules semblant en repérage).

Prévenir les forces de l'ordre quand on voit quelque chose de suspect ou qui interpelle, doit rester un automatisme.