Stupefiants au volant : chiffres et risques

 
Stupefiants au volant : chiffres et risques

Diminution des facultés visuelles et auditives, état d’excitation intense, perte de la conscience du danger… Si les effets physiologiques du cannabis, de la cocaïne, de l’ecstasy ou de l’héroïne sont différents d’une substance à l’autre, toutes diminuent la performance de conduite, particulièrement en situation d’urgence.

Le film d'animation "Stupéfiants"

Après une soirée tranquille chez des amis, Julien décide de rentrer chez lui en voiture. Sur le chemin du retour il croise un contrôle de police... en quelques minutes le verdict tombe : positif au cannabis. Depuis, sa vie a changé.

Pour voir le film cliquez ICI.

Téléchargez le dépliant BD "Stupéfiant" de la sécurité routière :

> DSCR_Stupefiants_Depliant_30x60-1 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,85 Mb

Les chiffres et les nouvelles mesures

Parmi les 3 461 personnes décédées sur les routes en 2015, l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière estime que 23 % d’entre elles, soit 790 personnes, ont trouvé la mort dans un accident impliquant un conducteur positif aux stupéfiants. En France, s’agissant du cannabis, ils sont plus de 13 millions à en avoir goûté au moins une fois, et 1,2 million à en consommer régulièrement*.

En 2017, avec la généralisation du prélèvement salivaire de confirmation, les forces de l'ordre n'auront plus à se déplacer en milieu hospitalier pour qu'un médecin effectue une analyse sanguine. Ce temps gagné par les forces d'ordre permettra ainsi de multiplier les contrôles et de mieux lutter contre l'insécurité routière.

En savoir plus sur le nouveau prélèvement salivaire

*Source Observatoire français des drogues et toxicomanies (OFDT) 2014.

Quels sont les risques ?

Perte de réflexes au volant, retrait automatique de votre permis, devoir payer une lourde facture, se tuer ou tuer quelqu'un... les risques de la conduite sous emprise de stupéfiants sont importants.

Découvrez-les en détail en cliquant ICI